Les meilleurs et pires moments pour intervenir dans les réseaux sociaux

13 h 50La société Bitly est bien connue des habitués des réseaux sociaux (RS). C’est une des entreprises dont les algorithmes permettent de raccourcir les adresses Web (URL) pour en faciliter la diffusion.

Ses chercheurs ont établi que la demi-vie moyenne d’une adresse Web dans les réseaux sociaux (c’est-à-dire le temps écoulé entre le moment où une adresse obtient le plus de clics et le moment où elle ne récoltera plus que la moitié de ce nombre de clics) est de 2,8 heures sur Twitter, de 3,2 heures sur Facebook et pour les liens échangés par courriel ou par messageries. Exception à la règle, la demi-vie des URL raccourcis diffusés sur YouTube est de 7,4 heures.

Reconnaissant qu’il importe, en fonction de cette courte demi-vie, de publier un URL à point nommé pour obtenir un maximum de diffusion, les gens de Bitly ont cherché à déterminer, d’après les données dont ils disposent sur les utilisateurs des liens compacts, les meilleurs et les pires moments pour publier dans les réseaux sociaux (toutes les heures en heure normale de l’Est)

Twitter.
Pour Twitter, il s’agirait de publier un hyperlien entre 13 h et 15 h, du lundi au jeudi, pour obtenir un rendement optimal de clics. Il conviendrait de ne pas publier après 20 h, ou après 15h un vendredi. D’après Bitly, le taux de clics est très faible sur Twitter en fin de semaine.

Facebook
Le meilleur taux de clics dans Facebook est atteint en publiant entre 13 h et 16 h. Les chercheurs ont même déterminé le moment idéal, le mercredi à 15 h. Les hyperliens publiés entre 20 h et 8 h n’attirent pas beaucoup d’attention, et comme c’est le cas pour Twitter, on suggère d’éviter de publier les fins de semaine.

Des données du même ordre se trouvent dans le Web pour d’autres RS.

Mais encore faut-il savoir à qui on veut s’adresser. À des gens qui vivent dans le même fuseau horaire que nous? À des gens qui ont les mêmes horaires que nous? Tout dépendra aussi du nombre d’abonnés et/ou des mots-clics contenus dans le message.

Selon les analystes de Bitly, chaque réseau social est imprégné de sa propre culture qu’il importe de comprendre pour optimiser sa diffusion d’information. On pourrait ajouter qu’une bonne connaissance du réseau social qu’on s’est créé (contacts en amont et en aval) aidera à déterminer le moment propice pour intervenir.

Publicités
Cet article a été publié dans Technologie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s