Pauline Julien

Il y a 14 ans déjà, aujourd’hui, qu’elle nous quittait. On ne pourra jamais distiller l’essence de cette personne hors du commun dans une biographie écrite. Les textes ne seront que supports à l’évocation de ce qu’elle aura remué dans nos têtes, nos cœurs, nos tripes. Passion, fougue, engagement, tendresse, chaleur, tout à la fois. Et générosité de cœur, aussi. Comme en ce froid matin d’octobre 1969 où elle avait pris rendez-vous, chez elle, avec un jeune photographe-reporter débutant. Deux heures à jaser, à boire du café en bols, à parler de tout, mais surtout pas de rien, à faire des photos. Elle serait peut-être contente de savoir, que si longtemps ans après, une des nombreuses images captées lors de cette rencontre occupe toujours un espace privilégié sur un mur du bureau de celui qui était ce jeune photographe-reporter.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s